Qui sommes-nous ?

DELPHINE PINSON (porteuse du projet et animatrice permanente)

« Professeur des écoles depuis 2010, je n’ai jamais cessé d’explorer tout à la fois le monde de l’animation, de l’éducation spécialisée et de l’enseignement. J’ai puisé beaucoup d’inspiration dans des lieux où le vivant nourrit l‘apprentissage cognitif et humain »

delph

– L’approche naturaliste (animation mare, insectes, affûts, traces et indices de présence…) et l’expérience de la pleine nature (nuits à la belle étoile, randonnées avec ânes, cuisine sauvage…), au centre des Ecouges .

– La pédagogie de projet par le dehors pour canaliser les violences d’enfants diagnostiqués TDA/H ou pour générer du « groupe » avec des enfants aux problématiques sociales complexes, à l’Aube du Chêne .

– Le tâtonnement expérimental et l’éducation populaire au sein de l’association des Petits Débrouillards.

Mon séjour, en 2014, à New Trails, au Texas chez Rupert Isaacson, (auteur de l’Enfant Cheval, père d’un enfant autiste et fondateur des approches « Horse Boy Method » et « Mouvement Method »), m’ouvre à l’idée d’aménager un terrain spécifiquement dédié à l’exploration libre. Tout son travail est en effet basé sur l’apprentissage en milieu naturel avec ou sans le soutien du cheval. Le fleurissement de «The little explorer activity club », en Angleterre chez Arabella Carter Jonhson, la participation comme assistante pédagogique à la création d’un nouveau lieu au Québec (Cavaletti, Dunham), la découvertes d’écoles du dehors ainsi que mes lectures sur les Waldkindergarten, viennent renforcer ma conviction qu’il s’agit là d’un support pédagogique adapté, non seulement à l’autisme , mais aussi à l’enfance en général.

Par ailleurs, la réalisation du film C’est d’apprendre qui est sacré et les projections-débat auxquelles je suis ensuite conviée, nourrissent ma réflexion autour des pédagogies actives dites « innovantes » et, notamment, de la pédagogie Freinet. »

JOELLE QUINTIN (porteuse du projet et animatrice ponctuelle)

joelleArchitecte de formation et éducatrice à l’environnement, j’ai accompagné la création d’écoles du dehors dans des quartiers d’habitat social de Strasbourg et, notamment, à l’école Jacqueline. Les questions d’éducation, de nature et d’aménagement des espaces me mobilisent depuis toujours, dans mes engagements bénévoles comme professionnels : scoutisme, crèche parentale, école parallèle associative (éducation nouvelle), architecte d’intérieur et scénographe d’expositions, enseignante en arts appliqués et arts plastiques, membre fondateur du Passe-Jardins (association de développement de jardins partagés) ou encore coordinatrice et animatrice de jardins pédagogiques et partagés.

Séduite par le projet de terrain d’exploration, je m’implique activement pour apporter mes compétences dans cette phase de création, notamment en ce qui concerne l’aménagement du lieu.